aménager un dressing

Comment aménager un dressing ?

Lors de l’aménagement de la chambre, après la literie vient la question du rangement. Et pour cela, la question de l’agencement d’un dressing est le sujet qui revient souvent sur la table. Une armoire dressing est en effet un indispensable si l’on souhaite aménager une garde-robe digne de ce nom dans une pièce à coucher. En effet, ce mobilier s’avère à la fois pratique et fonctionnel lorsqu’il s’agit d’optimiser et bien organiser ses rangements. Des penderies pour exposer sur cintres ses vêtements, des étagères pour entreposer ses affaires pliées, des compartiments de rangement pour stocker ses belles paires de chaussures, bref, une armoire dressing nous permet de mettre de l’ordre dans notre garde-robe. Il n’est cependant pas toujours facile de s’y retrouver, car une vaste possibilité de configurations, modèles, accessoires s’offrent à nous. À travers ce guide, nous essayons de vous éclairer sur les différentes options pour concevoir un espace organisé et agréable à vivre dédié au stockage des vêtements.

Configuration et type de dressing

L’une des premières questions à se poser est l’emplacement du dressing. Par nature, sa place de prédilection est bien entendu la chambre à coucher. Dans les plus grandes pièces, c’est l’idéal car cela permet d’avoir un accès rapide aux différentes affaires qui y sont rangées. Dès le matin au réveil, l’accès instantané aux habits est un véritable confort. Pour les plus petites pièces cependant, il n’est pas toujours simple d’installer un bel espace dédié. Il faudra donc se contenter d’une simple armoire ou d’un placard. Une autre option est d’avoir une deuxième pièce qui soit destinée à cet usage. Elle pourra ainsi s’aménager à votre guise et être personnalisée et organisée selon les besoins de chaque utilisateur. Dans tous les cas, la configuration de la chambre est un élément très important à considérer. Est-il possible d’agencer l’angle de la pièce ? Quelle est la longueur du mur ? Est-ce qu’une alcôve permet la création d’un dressing ? A-t-on un toit sous pente qui limite alors les possibilités ? Autant de choses à étudier.

Concernant les dimensions, tout dépend du nombre d’utilisateurs. Pour une personne seule, il généralement conseillé de bénéficier d’au minimum 4 m2 pour l’installation d’un dressing suffisamment spacieux. Pour les couples, une superficie de plus de 6 m2 est à privilégier pour que chacun puisse ranger confortablement ses effets personnels. La hauteur du dressing est aussi à prendre en considération. Plus il sera haut, plus le volume à disposition sera important. Une penderie haute permet de mieux optimiser l’espace disponible dans la pièce. Cela sera évidemment conditionné par la hauteur de votre plafond. Il faudra en revanche veiller à ce que l’accès aux compartiments les plus élevés soient facilités pour que l’on ait pas besoin de grimper sur un tabouret pour y avoir accès. Pour une meilleure organisation, l’astuce est de mettre en hauteur les objets et affaires que l’on utilise occasionnellement.

Après l’implantation et les dimensions, c’est la disposition du dressing qui se révèle très importante. Plusieurs choix sont proposés :

  • En L : ce format de dressing d’angle est pratique pour occuper astucieusement un coin de la pièce et ainsi réduire la perte d’espace. Cela peut s’avérer utile pour ceux qui souhaitent aménager une petite chambre ou ceux qui ont une pièce rectangulaire.
  • En I : C’est la configuration la plus simple qu’il soit. Un seul pan de mur est occupé par le mobilier. Adapté aux chambres avec peu d’espace et aux couloirs.
  • En rangées face à face : Souvent utilisé dans une pièce dédiée. Des dressings sont disposés parallèlement. On veille dans ce cas à ce que la distance entre les deux murs soit suffisamment importante pour circuler facilement et avoir un accès facile aux rangements.
  • En U : Parfait pour les pièces carrées et les pièces dédiées, un dressing en U offre 3 blocs pour un maximum de stockage.

L’importance des façades

Dressing ouvert ou fermé ?

L’aménagement d’un dressing nécessite aussi une réflexion sur l’agencement des façades. Souhaite-t-on un modèle ouvert ou fermé ? Le dressing ouvert est un moyen simple et épuré d’organiser l’aménagement de la garde-robe. Si l’on souhaite exposer quelques beaux objets décoratifs et de belles collections de vêtements, chaussures ou sacs à main, il est sans doute la meilleure solution. Le tout est bien entendu est de veiller à ranger au propre l’intérieur des étagères et penderies pour ne pas donner l’impression de désordre. L’objectif est donc de faire valoir son talent d’organisateur. A contrario, le dressing fermé cache les affaires stockées. Même si l’intérieur n’est pas forcément bien ordonné, il ne laissera pas d’impression de désordre dans le lieu où il est installé. L’autre avantage d’une armoire fermée est qu’elle protège les vêtements de la poussière et de la lumière. Si l’on hésite entre les deux, un bon compromis peut être d’opter pour un modèle semi-ouvert, avec un côté pour les affaires plus sensibles et un autre pour celles que l’on aime mettre en évidence pour une jolie décoration de chambre.

Portes battantes, pliantes ou coulissantes ?

Lors de l’achat ou la conception d’un dressing sur-mesure, les portes s’avèrent un point central. Le nombre de portes ne doit pas être négligée tout comme le type de mécanisme d’ouverture qui va déterminer la fonctionnalité et la praticité d’utilisation au quotidien. Trois systèmes de portes sont proposés :

  • portes coulissantes : encastrées sur des rails, elles se coulissent en se superposant pour une ouverture facile et fluide. Elles évitent la perte d’espaces, car pas débattement lorsqu’elles sont ouvertes.
  • portes battantes : les plus courantes. Simples et pratiques, elles autorisent un accès total et sans gêne aux compartiments de rangement quand elles sont ouvertes.
  • portes pliantes : ce système un peu moins fréquent consiste en des vantaux qui se plient et déplient pour l’ouverture et la fermeture. Solution de déco originale.

Façade avec ou sans miroir ?

Une armoire-dressing munie d’un miroir (souvent sur une façade battante ou une porte coulissante) est la solution idéale pour ajouter de la profondeur au décor de la suite parentale. Il a la faculté donner du relief et du chic au design du meuble. Son reflet permet par ailleurs d’illuminer  toute la pièce lorsque le dressing se trouve face à une source de lumière. Ce qui permet alors de sublimer son décor, mais aussi de l’agrandir visuellement. Outre l’aspect visuel, c’est aussi gage de fonctionnalité pour se préparer et se peaufiner devant la glace avec de sortir de chez-soi.

Quelles solutions de rangement ?

L’intérieur du dressing se doit d’être le plus fonctionnel possible pour permettre de ranger toutes sortes d’objets. Les volumes et dimensions intérieures des différents éléments sont à prendre en compte pour anticiper le stockage des habits. On regarde ensuite si les compartiments sont variés pour que les petits comme les grands objets y trouvent facilement une place. Un ou plusieurs espaces penderie sont bien sûr essentiels afin de disposer sur cintre les vêtements les plus longs. Pour les chemises, jupes et vestes courtes, une hauteur minimale de 90 cm est préconisée pour être certain que le bas des chemises ne touchent pas le support du bas. Pour les manteaux, robes et salopettes, il faut plutôt prévoir une hauteur d’au moins 170 cm. Si la barre de penderie est en hauteur, pourquoi ne pas miser sur une tringle basculante, système ingénieux qui se rabat de haut en bas pour un accès plus aisé.

Les tablettes et étagères sont également un grand classique pour poser les vêtements pliés comme les t-shirts et pulls. La capacité de ces niches de rangement sera à calculer pour vérifier que tout soit rangé. Une profondeur supérieure à 50 cm est conseillée pour disposer les piles de vêtement sans contraintes. Certaines armoires proposent également des tiroirs qui peuvent se révéler utiles pour mettre les plus petits accessoires comme les ceintures, mais aussi les sous-vêtements et chaussettes.

Côté accessoires, un grand choix est proposé pour agrémenter l’aménagement du placard de petites choses utiles dans la vie de tous les jours. Parmi eux, le porte pantalon qu’il soit coulissant ou non rend le rangement des pantalons et jeans plus simple. Le porte-cravates s’avère aussi très pratique pour bien organiser le stockage de plusieurs cravates. Des patères ou petits crochets peuvent aussi compléter l’agencement du dressing pour suspendre différents accessoires vestimentaires comme les foulards, écharpes ou chapeaux. Des casiers range-chaussures sont une bonne option pour meubler le bas d’un placard et y placer plusieurs paires de baskets, chaussures de ville ou chaussons. Enfin, pourquoi ne pas accompagner les étagères de paniers pour un rangement plus ordonné, notamment des affaires que l’on utilise moins souvent, telles que le linge de maison ou les couvertures d’hiver.

L’éclairage du dressing : un indispensable ?

L’éclairage est le petit plus qui peut faire toute la différence. Disposé en extérieur (en haut du meuble) ou à l’intérieur, il apporte un éclairage pratique qui prendra le relais de la lumière naturelle. Au petit matin ou le soir, il se montre très pratique pour apporter un éclairage précis sur les différents modules de rangement, sans avoir besoin d’allumer la lumière principale au risque de réveiller son ou sa conjointe. Des spots lumineux encastrés sont donc recherchés pour la mise en ambiance d’un beau dressing. Les lumières LED sont à privilégier pour une meilleure économie d’énergie. Au-delà de l’aspect fonctionnel, c’est un moyen simple de sublimer cet espace en apportant une atmosphère élégante et cosy.

eclairage led dressing

Choisir les bons matériaux

Les matières et finitions utilisées pour la fabrication du dressing vont influer sur le design et la solidité du mobilier. Dans ce cadre, le bois massif s’affirme comme un indémodable. De par ses qualités de robustesse et ses propriétés esthétiques, il est un matériau de premier plan. Tout aussi belle, authentique que naturelle, une armoire en bois massif inspire la confiance, la zénitude et la fraîcheur dans la décoration intérieure quelle que soit l’ambiance souhaitée. Bien qu’il soit un peu plus coûteux, le bois est une matière de qualité qui donne à cette dernière une allure haut de gamme et un caractère naturel. On l’aime pour sa grande endurance face aux effets de l’usage. Plusieurs essences de bois sont monnaies courantes comme le chêne, le hêtre ou des essences exotiques.

Des matériaux plus modernes, dérivés du bois, sont une bonne alternative notamment pour le rapport qualité – prix. Le MDF, mélaminé ou les panneaux stratifiés permettent la conception de dressing vendus en kit, et qui proposent pour autant de bonnes performances en termes de solidité. Les différentes finitions proposées (effet bois, laqué, mat) sont un plus, car cela offre de multiples choix pour décorer joliment un espace dressing.

Le style du dressing

Le style est une affaire de gout personnel. À cet effet, plusieurs styles de décoration sont permettent de créer un dressing à son image et selon ses gouts en matière de déco. Pour un style moderne et contemporain, les grands dressings avec portes coulissantes miroirs pourront faire des ravages. Toujours dans l’idée d’accentuer le côté contemporain, l’utilisation de couleurs lumineuses comme le blanc et de finitions laquées sont un bon choix pour apporter un côté épuré et minimaliste. Pour un design scandinave, on opte pour des teintes naturelles comme le chêne qui pourra se marier avec le blanc. Les armoires sur pieds en bois biseautés à l’esprit vintage sont aussi appréciées pour tendre élégamment vers l’esprit nordique et vintage. Le dressing d’inspiration industriel joue quant à lui plutôt la carte de l’association de matières comme le bois et le métal pour une déco influencée par le design loft atelier.

dressing style contemporain

Autres articles dans la thématique chambre :

Retour haut de page