comment choisir sa couette 1

Comment choisir sa couette ?

Le saviez-vous ? Nous passons à peu près 25 ans, soit un tiers de notre vie à dormir. Par conséquent, le choix de votre literie et plus particulièrement de votre couette est primordial, autant que celui du sommier et des oreillers. Cela vous aidera à passer de douces nuits réparatrices. Vous êtes peut-être à la recherche d’une couette, mais ne savez pas laquelle choisir ? 

Actuellement, sur le marché de la literie, plusieurs types de couettes sont disponibles avec des caractéristiques toutes différentes, mais utiles à connaître. Notre objectif à travers cet article est de vous guider dans le choix de la couette parfaite. Pour choisir le bon produit, 5 critères sont à prendre en compte : les dimensions, le garnissage, le grammage, l’enveloppe et l’entretien. Nous étudierons aussi les différents labels de qualité ainsi que les traitements possibles. Le choix d’une couette reste tout de même personnel puisqu’elle dépend de vos besoins.

Ce guide est fait pour vous, pour passer de futures nuits sur un nuage, alors nous vous laissons découvrir la suite ! 

La base de votre choix : les dimensions

La première étape est sûrement la plus facile : le choix des dimensions. Pour la taille de votre couette, trois éléments sont à prendre en compte : la corpulence et les mouvements des dormeurs dans la nuit ainsi que l’aspect esthétique des débords de votre couette par rapport aux dimensions de votre lit. 

Tout d’abord, la couette se choisit en fonction de la taille de votre lit. Si vous possédez déjà du linge de lit, n’hésitez pas à conserver la même taille dans le but de ne pas racheter du linge. Il est nécessaire qu’elle soit plus grande que votre matelas afin de ne pas faire passer l’air sous la couette, sinon vous risqueriez d’avoir froid, ce qui n’est pas agréable en plein sommeil. 

Nous vous conseillons de prévoir 20 à 50 cm de chaque côté de votre matelas. Il existe 4 tailles de couettes standards qui sont : 140×200 cm, 200×200 cm, 220×240 cm et 240×260 cm. Plusieurs tailles de couettes sont adaptées pour un matelas, ce tableau vous l’expliquera de manière précise.

TAILLE DU LITTAILLE DE COUETTETOMBANT
Lit simple : 90×190 cm140×200 cm 200×200 cmLéger
Généreux
Lit double 120×190 cm200×200 cmNormal
Lit double standard : 140×190 cm200×200 cm
240×220 cm
Léger
Généreux
Lit Queen Size : 160×200 cm240×220 cm
260×240 cm
Léger
Généreux
Lit King Size : 180×200 cm260×240 cm
280×240 cm
Léger
Généreux
Lit Super King Size :200×200 cm et plus280×240 cm
300×260 cm
Léger
Généreux

Choix des dimensions de la couette en fonction de la taille du lit

Si vous êtes deux ou que vous bougez beaucoup, n’hésitez pas à prendre une couette plus grande !

Évidemment, nous n’oublions pas nos petits bouts de chou ! Pour les bébés, il est conseillé d’utiliser un oreiller et une couette à partir de l’âge de 9 mois. Avant ce cap, utiliser une gigoteuse sera plus adapté pour éviter l’étouffement de bébé. Choisissez une couette spéciale bébé allant de 100 à 120 cm de longueur et de la même taille que le matelas. Pour un lit bébé, les débords ne sont pas utiles. Les tailles de couette bébé les plus répandues sont les suivantes : 60×100 cm, 60×120 cm, 75×120 cm, 80×120 cm.

couette bebe

Le garnissage : synthétique ou naturel ?

Un critère de taille vient après le choix des dimensions : c’est le garnissage. Il correspond à la composition de la couette et est la base de toutes ses caractéristiques comme son degré de chaleur par exemple. Il existe deux familles de garnissage : les couettes naturelles et les couettes synthétiques.

Étudions pour commencer les synthétiques : elles ont l’avantage d’être hypoallergéniques et sont souvent traitées antibactériennes ou antiacariens. Il s’agit d’un véritable atout pour toutes les personnes qui développent des allergies assez facilement. De plus, ces dernières sont très simples à entretenir puisqu’elles sont lavables. Enfin, leurs prix sont nettement plus abordables que ceux des couettes naturelles malgré leur durée de vie plus courte de 5 ans. Elles peuvent être garnies de deux façons différentes : avec des fibres creuses siliconées ou bien avec des microfibres.

La première est la plus isolante, car certaines de fibres sont siliconées pour ne pas rester collées et se répartir dans toute la couette ; la chaleur et le gonflant imitent la couette naturelle. La deuxième option présente également des fibres siliconées, mais de taille deux fois plus petite pour s’approcher des caractéristiques du duvet naturel.

Quant aux couettes naturelles, elles ont une durée de vie plus importante que les synthétiques. Parmi la gamme naturelle, vous pouvez trouver des couettes en soie, en plume de canard et d’oie, en bambou ainsi qu’en laine. Elles sont plus saines et recommandées pour les personnes qui transpirent, car elles ont des qualités de thermorégulation et d’isolation exceptionnelles, ce qui permet de laisser respirer votre couette tout en évacuant la transpiration. 

couette naturel plumes

Elles s’adaptent aussi aux températures, elles seront chaudes en hiver et fraîches en été, ce qui représente un réel avantage. Les couettes en soie sont caractérisées par la finesse et la légèreté accompagnées d’un pouvoir antibactérien et antiacariens naturel. En ce qui concerne les plumes d’oie, elles sont plus légères que celle du canard, mais aussi plus chaudes. 

Il faut savoir que plus le pourcentage de duvet est élevé, plus son confort thermique le sera aussi, c’est pour cette raison que nous vous conseillons un pourcentage de duvet entre 70 et 90% pour un confort et un gonflant imbattable. Les couettes naturelles représentent aussi une sensation de chaleur, de douceur, d’enveloppement et de moelleux tout en gardant le reflet de l’authentique. En conclusion, le choix du garnissage ne dépend que de vos envies et de vos besoins. 

COUETTE SYNTHÉTIQUECOUETTE NATURELLE
– Facilité d’entretien
– Prix plus abordable que la couette naturelle
– Hypoallergéniques : traités contre les acariens
– Naturellement antibactérien et antiacariens
– Qualité de thermorégulation et d’isolation
– Durée de vie importante (10 ans) par rapport à la couette synthétique
– Adaptation aux températures

Tableau récapitulatif des caractéristiques des deux familles de couettes

Quel grammage pour un dodo réparateur ?

Le grammage correspond au poids et à la densité du garnissage, il est indiqué en g/m². Il varie entre 180 et 500 g/m² et influe sur le degré de chaleur de votre couette. Les indices de chaleur sont classés et sont au nombre de trois : légère, tempérée et chaude. Sachez que plus le grammage est élevé, plus la couette sera chaude et inversement.

Il se sélectionne à l’aide de la température de la pièce, mais aussi de la saison. Lorsque l’été arrive, nous conseillons l’utilisation d’une couette légère et quand l’hiver prend le relais, une couette chaude sera parfaite pour bien dormir pendant la nuit. Il est aussi envisageable d’utiliser une 4 saisons. Elle correspond à une association de deux couettes différentes : en général, il s’agit d’une couette légère assemblée à une tempérée. Elles sont souvent dissociables l’une de l’autre, ce qui permet d’avoir une couette légère pour l’hiver, une autre tempérée pour la mi-saison et une dernière chaude pour l’hiver.

Attention, les couettes en duvet sont plus légères que les couettes synthétiques alors qu’elles possèdent les mêmes performances thermiques. Il est important de savoir que plus le grammage d’une couette naturelle est élevé, plus elle sera légère en poids. À titre d’exemple, une couette d’été naturelle avec environ 90% de duvet fait 180 g/m² alors que celle en synthétique fait 250 g/m².

SAISONSGRAMMAGE DE LA COUETTE SELON LES SAISONS
ÉtéLégère
    – Synthétique : 200-250 g/m²
    – Naturelle : 180 g/m²
HiverChaude
    – Synthétique : 300-450 g/m²
    – Naturelle : à partir de 270 g/m²
Mi-saisonTempérée
Toute l’année4 saisons ou tempérée
TEMPÉRATURESGRAMMAGE DES COUETTES SELON LA TEMPÉRATURE DE LA PIÈCE
Plus de 22 degrésLégères : 150-300 g/m²
Entre 18 et 22 degrésTempérées : 300-400 g/m²
Entre 14 et 18 degrésChaudes : 400-500 g/m²

L’importance d’une enveloppe et d’un piquage de qualité supérieure

L’enveloppe de la couette ainsi que son piquage sont tout aussi importants que le garnissage. Elle permet de maintenir le garnissage en place afin qu’il ne s’échappe pas.  Nous vous conseillons des enveloppes en percale de coton (en coton bio, c’est encore mieux !) puisqu’elles évacuent au mieux la transpiration, plus particulièrement pour les couettes naturelles. Les enveloppes existent aussi, en lin, en satin, en microfibre, en batiste, en jacquard et en sergé.

La densité de tissage la plus adaptée est de 120 à 150 fils/cm2 pour une couette naturelle et au-dessus de 90 fils/cm2. En ce qui concerne le piquage, il est préférable d’avoir un piquage en carreaux cloisonnés pour une couette naturelle et en capiton, en vagues ou en carreaux. Il possède le même rôle que l’enveloppe : sa tâche est de garder une bonne répartition du garnissage pour conserver son confort thermique.

Une couette labellisée et traitée pour des nuits de bébé

Pour préciser et affiner le choix de votre article de literie, vous pouvez vous aider des labels qui leur sont attribués. Ils garantissent la qualité du produit par sa composition et son origine. L’un des labels les plus importants est Oeko-Tex®, il s’agit d’un système de certification mondial pour tous produits textiles bruts soumis à des tests de substances nocives. Sa catégorie standard 100 contribue à une sécurité élevée pour le consommateur.

Pour les personnes allergiques, les couettes possèdent des traitements antiacariens et/ou antibactériens pour pouvoir passer des nuits calmes sans se soucier des allergies ! Ces traitements sont appliqués sur l’enveloppe de la couette ou sur le garnissage, mais il est aussi probable qu’ils soient diffusés sur les deux. Le principe actif Greenfirst® est par exemple un traitement antiacariens totalement naturel qui utilise des extraits d’huiles essentielles ; il est hypoallergénique et non irritant.

greenfirst1

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Retour en haut