nettoyer une table en bois

Comment protéger et nettoyer une table en bois ?

Noble, naturellement élégant et aisé à travailler, le bois est utilisé par les ébénistes, menuisiers et fabricants pour la fabrication de tables en bois. Que ce soit pour des tables à manger ou des tables basses, il est surtout apprécié pour la conception des plateaux en bois massifs. Bien que ce matériau soit solide et durable, il est essentiel de bien l’entretenir au fil des années. N’oublions pas que le bois provient des arbres, c’est une matière vivante qui évolue avec les années. Outre l’usure du temps, les tables en bois sont soumises aux aléas quotidiens. Chouchoutez cette matière et la protéger est donc fondamental pour la conserver en bon état le plus longtemps possible. On vous propose un petit guide pour adopter les bons gestes et la nettoyer simplement.

Facteurs pouvant abîmer ou altérer une table en bois

Rayons UV

Les rayons ultraviolets (U.V) du soleil peuvent impacter la durabilité des mobiliers en bois et donc des tables. Les effets du soleil peuvent provoquer un dessèchement du bois en aspirant différentes molécules qui constituent le bois (tanin). Les dégâts subits se matérialisent par une dépigmentation et une décoloration du bois, et possiblement l’apparition de micro-fissures. Bien sûr, c’est une exposition au soleil répétée sur de nombreux mois / années qui pourrait altérer le plateau d’une table en bois. On note aussi que certaines essences sont plus résistantes aux UV comme le chêne, le châtaigner ou le mélèze. L’emplacement de la table dans le salon ou la salle à manger est donc non négligeable pour la protéger des rayons du soleil qui traversent les différentes ouvertures. Rideaux et stores sur ces mêmes ouvertures sont aussi des alliés pour les protéger.

Projection de liquides

La table à manger s’utilise quotidiennement, lors des petits déjeuners et repas en famille, mais aussi pour les occasions plus festives avec les amis. Cette utilisation intensive fait qu’elle est régulièrement soumise aux risques de projections de liquide. Et comme on le sait, l’humidité et le bois ne font pas bon ménage. Heureusement, les finitions comme la cire ou l’huile sont là pour assurer une bonne résistance aux liquides. Malgré ces protections, rien ne vaut la prévention ! C’est pourquoi nous conseillons d’intervenir rapidement si une tache d’huile, de graisse, de vin, d’eau ou autre liquide serait renversé sur le plateau. C’est le contact prolongé du liquide avec le bois qui peut en effet dégrader le bois. On conseille ainsi d’éponger hâtivement et de sécher avec un chiffon propre.

Chaleur

L’exposition du bois à la chaleur peut altérer ce matériau de deux manières :

  • déformation : exposé à une température élevée, le plateau peut se déformer. On observe un gonflement et donc une perte de la surface plane.
  • dessèchement et fissuration : soumis à une forte chaleur, le bois se déshydrate et devient sec, il perd sa résistance naturelle et s’expose à des craquements et fissures.

Pour une table en bois, le problème de la chaleur intervient par exemple après la pose d’une grille de four chaude et d’un appareil de cuisson encore chaud (casserole, poile) à même le bois. L’utilisation de dessous de plat est donc obligatoire pour éviter cela. Une source de chaleur trop proche peut également être problématique comme un radiateur par exemple.

Rayures

Concernant les rayures, on parlera plutôt du plateau de la table. Étant l’élément principal de la table, il s’expose à des risques de rayures s’il n’est pas protégé. On favorise donc l’utilisation de nappes et d’autres linges de table pour les dîners et déjeuners.

Nettoyer et dépoussiérer régulièrement

Parce qu’elle est nichée au cœur de la salle à manger et qu’elle reçoit nos convives, la table en bois se doit d’être toujours au top ! On la nettoie donc à une fréquence raisonnable pour la garder propre et intacte. Un passage d’éponge humidifiée et puis séchage au chiffon propre après chaque repas élimine les saletés et miettes. On pense aussi à dépoussiérer de temps en temps les parties non visibles de la table comme les pieds ou rebords à l’aide d’un chiffon microfibre humidifié à l’eau tiède. Ces gestes simples à réaliser et non chronophages sont une méthode simple pour nettoyer votre table quel que soit le type de finition.

Protéger et entretenir la table en bois

Des traitements sont généralement appliqués aux tables en bois pour les préserver de l’humidité, des rayons UV et autres agressions. On retrouve notamment l’huile, la cire et le vernis comme finitions les plus couramment utilisées. Lorsque vous achetez une table en bois, vérifier le type de finition appliqué au plateau et aux pieds. Le traitement va influer sur l’esthétique et sur la longévité du meuble. Chez House and Garden, nous avons une préférence pour les finitions écologiques de type incolores qui ont la particularité de maintenir l’authenticité et le naturel du bois.

Vous pouvez aussi avoir une table en bois brute, qu’elle soit neuve ou ancienne. L’effet esthétique est certes épatant, mais elle est dans ce cas un peu plus fragile et sensible aux divers facteurs qui peuvent l’abîmer. Dans ce cas, nous conseillons d’appliquer un traitement pour la protéger. Avant d’appliquer le traitement sur le bois brut, il faut poncer manuellement ou électriquement. La surface du bois doit être lisse, sans impuretés, ni poussières. On applique ensuite le traitement désiré.

Sur le même sujet :

Retour haut de page