chambre japonaise

8 idées déco pour une chambre japonaise

Une chambre japonaise se veut calme et apaisante. Un espace de repos où règne la zénitude et la sérénité. En quelques mots, il s’agit d’y créer un havre de paix, comme un cocon réconfortant qui nous éloigne du stress et des inquiétudes quotidiennes. Adopter le style japonais dans sa chambre, c’est aussi voyager en orient, à travers une autre culture. La décoration japonisante met en lumière un certain art de vivre à la japonaise. Une inspiration qui tient ses lettres de noblesse des maisons traditionnelles que l’on trouvait autrefois sur cet archipel. L’harmonie y est au centre de tout. Tout comme la simplicité des choses, exprimées par le concept du wabi-sabi. Découvrons cela plus en détail à travers 8 idées déco qui vous permettront d’emprunter un peu de ce style dans votre chambre à coucher.

Le minimalisme au service de la déco japonaise

Le minimalisme est la règle. L’objectif, c’est de ne surtout pas surcharger la chambre. Au contraire, la recherche de la légèreté est un leitmotiv. Pour une impression de respiration et d’espace. Exit toutes les fioritures et objets un peu superflus, qui ont tendance à surcharger une pièce. On minimise ainsi l’apport d’accessoires, tout en privilégiant d’abord les choses utiles.

Des objets décos japonisants

En matière de décoration, le choix est large. De nombreux objets décoratifs ont leur place dans une chambre de style japonais. Il peut s’agir de luminaires en tissus, de linges de lit à motifs et de petites décorations à poser. Des objets qui font référence à l’esthétique japonaise, à son art ancestral ou à des accessoires plus originaux du pays du soleil levant, comme un sabre de samouraï accroché au mur. Voici quelques idées déco pour la chambre :

Washi ou papier japonais

Le washi est un papier fabriqué artisanalement au Japon depuis des siècles. Ce papier japonais est utilisé à de nombreuses fins. Il est décliné en de multiples couleurs et motifs (animaux, graphiques, plantes, paysages,…). Il a l’avantage d’être très résistant, permettant ainsi la conception de toile pour les paravents, abats-jours… On le retrouve dans de nombreuses créations artistiques et décorations que l’on pourra placer dans la chambre.

Paravents

Le paravent est un grand classique des aménagements de style japonais. Il a une double fonction. Pratique d’abord, en permettant de cloisonner élégamment un espace. Dans une grande chambre, il peut ainsi s’installer pour délimiter deux espaces. Pour séparer le coin dressing du reste de la pièce ou installer un espace de travail. Un paravent intérieur est ensuite un formidable atout décoratif. Le style japonais apprécie les versions en bois et celles avec des toiles en tissus. Elles ont souvent de beaux motifs imprimés, de représentations fleuries ou animales. Avec la toile, le paravent forme une cloison légère et délicate.

Origami

L’origami est l’art du pliage du papier. Cette technique consiste à plier et replier du papier (comme le papier washi) pour former des formes plus ou moins grandes. Des origamis peuvent être faits soit même, avec un peu de patience et un bon tutoriel trouvé sur Internet. Elles peuvent aussi s’acheter dans des boutiques spécialisées. Ces pliages s’appliquent en déco de pleins de façons, pour des luminaires ou de simples petits objets que l’on viendra poser sur des meubles ou étagères de la chambre. Les représentations les plus souvent réalisées sont la grue (animal sacré au japon), les poissons ou des fleurs.

deco origami

Estampes japonaises

Pour ce qui est des habillements muraux, on peut s’inspirer des estampes japonaises et des papiers peints à motifs fleuris ou avec des dessins d’oiseaux ou de paysages de la nature japonaise (mer, montagne)… Ils peuvent être appliqués sur tout le mur ou seulement sur une partie, pour dessiner la tête de lit par exemple. On peut aussi les encadrer sur quelques pans de mur de la chambre.

Des lampes en papier

Les lampes avec abat-jour en papier ont toujours la cote. Dans une déco japonaise, elles font fureur. Elles sont certes un peu plus fragiles, mais la lumière douce et réconfortante qu’elles diffusent se prête particulièrement bien dans une pièce à coucher. On peut par exemple l’agrémenter de boules ou lanternes japonaises qui feront un très bel effet. Les formes sont souvent arrondies voir graphique si l’on souhaite aspect plus design.

lampe japonaise papier

Des meubles bas et fonctionnels

Privilégier les meubles bas

Une chambre d’inspiration japonaise laisse de la place au vide. Pour un encombrement minime. Les meubles, comme le couchage, ont une structure plutôt basse. On peut cependant mettre une grande armoire de rangement pour bénéficier d’un espace de stockage confortable. Les lignes sont linéaires et épurées. Seuls les mobiliers indispensables sont présents afin de ne pas embarrasser la pièce de choses en trop.

Pour le couchage

Dans les chambres traditionnelles du Japon, la literie est composée d’un futon posé directement sur le tatami. Le futon est le matelas traditionnel japonais. Il n’est souvent pas très épais, moins de 10 cm d’épaisseur, pour être enroulé ou plié et rangé dans la journée. Traditionnellement, il est souvent constitué de coton. L’avantage est qu’il est gain de place. Il faut cependant bien l’aérer pour une bonne hygiène de couchage. Le désavantage est qu’il ne convient pas à toutes les personnes, car c’est un couchage près du sol et qu’il faudra faire quelques efforts pour se relever.

L’alternative au futon peut-être d’opter pour un lit bas. Avec le sommier et le matelas ajouté, la hauteur de couchage sera plus confortable tout en respectant les codes esthétiques du style japonnais. Un lit en bois avec une tête de lit originale donnera du cachet à la chambre.

Le charme du bois

Les meubles en bois massif accompagnent avec succès le style décoratif japonais. C’est le matériau par excellence, qui viendra renforcer l’esprit zen de la chambre. Des essences comme le pin, le chêne, le hêtre. La finition du bois a aussi son importance. On peut ici opter pour des teintes claires mais aussi plus foncées. C’est le cas des meubles en bois brûlé qui séduisent par leur teinte noire. Cette technique est aussi nommée shou sugi ban ou yakisugi. Une méthode ancestrale de protection du bois qui consiste à carboniser la surface du bois pour pour la protéger des risques d’incendie. Cela permettait de réaliser le bardage des maisons japonaises. Cette méthode est aujourd’hui appliquée à des meubles d’intérieur. On peut aussi utiliser la couleur wengé pour une teinte marron brun très élégante dans une chambre.

L’équilibre des couleurs

Trouver l’harmonie des couleurs dans une chambre japonaise est indispensable pour garder le calme et la tranquillité qu’exige cette pièce. Les couleurs vives sont à éviter. Elles s’appliquent par petites touches sur des éléments décoratifs. Les coloris neutres sont privilégiés pour les murs comme le blanc ou le beige ou le blanc cassé. La teinte naturelle des meubles en bois viendra rompre cette neutralité et amener un peu de chaleur.

Rien n’empêche cependant quelques notes colorées. Comme le vert mais surtout le bleu, qui se décline en moult variantes pour un décor toujours serein et distingué.

Un sol chaleureux

Le tatami est le sol traditionnel japonnais. Un revêtement souvent fait de tressage et de compactage à partir de tiges de végétaux, des pailles de riz. L’avantage dans une chambre est son aspect chaleureux et confortable. On y marche pieds nus pour notre plus grand plaisir. Il se nettoie régulièrement pour le garder en état le plus longtemps possible. Un sol ou un tapis en jonc de mer est une autre solution pour créer ce sol accueillant, cher aux chambres japonaises.

Des portes coulissantes

L’une des particularités des habitations traditionnelles japonaises est l’utilisation des portes coulissantes. Elles sont un plus car elles facilitent le passage de la lumière. Un choix idéal pour augmenter la luminosité d’une chambre. Au japon, les fameuses Shôji, sont ces parois coulissantes faites d’une structure en bois (bambou) et de papier whashi. Elles forment ainsi une cloison translucide grâce au papier. Le jeu de lumière engendré est tamisé et gracieux. Reproduire ces cloisons coulissantes d’une manière ou d’une autre laisse place à de nombreuses configurations. L’idée est de pouvoir faire entrer la lumière naturelle dans tous les recoins de la chambre. Le papier washi pouvant être remplacé par du verre dans les intérieurs occidentaux.

cloisons shoji

Végétaliser la chambre ?

Le végétal a une place importante dans la décoration japonaise. Elle participe à la zénitude et à la nature que l’on souhaite ajouter dans notre chez-nous. Dans une chambre, on les ajoute avec parcimonie, en choisissant les bonnes plantes d’intérieur. Celles aux bienfaits apaisants ou dépolluants, à l’image de la lavande, du lierre, du jasmin ou de l’aloe vera.

Si votre chambre possède un balcon, pourquoi ne pas cultiver quelques bonsaïs pour créer un petit jardin japonais.

aloe vera dans un pot

Le style japandi

Connaissez-vous le japandi ? Sous ce terme mystérieux se cache un mélange des styles. D’un côté le cocooning du design scandinave et de l’autre le minimaliste du style japonais. On ne s’étonne donc pas que le terme Japandi soit la contraction des mots Japonnais et Scandinave. Dans une chambre, il se matérialise par des éléments cosy et cocooning qui nous rappelle l’atmosphère nordique. Les plaids, parures de lit, fauteuils en tissu, mobiliers vintages en bois clair viendront s’ajouter aux éléments de déco japonais pour un agencement somptueux.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Retour haut de page